Blog EOS Formation

le billet d’humeur

Ne tombons pas de Charybde en Scylla !

par | 26 Fév, 2022 | Alimentation Nutrition, Musculo squelétique, Philosophie générale | 0 commentaires

Les conseils en santé naturelle et compléments « universels » fleurissent ces derniers temps! Préservons nous de ne pas rejouer ce que les industries pharmaco chimiques ont joué durant plus de 70 ans. Je veux dire par là, que les laboratoires « naturels » s’inscrivent trop souvent dans la même ligne que leurs grands frères de la chimie. Ils nous proposent pour une « maladie », un ou plusieurs « complément » ou « alicament » sans pour autant connaître réellement la personne à laquelle ils sont destinés !

Que fait on alors du Pourquoi le corps présente ces symptômes, pourquoi a t il déclenché « la maladie »? Chacun d’entre nous possède dans sa propre « machinerie » le pouvoir de se régénérer, de s’auto-­entretenir et, c’est lorsque cette machinerie est dépassée, que le corps n’a plus les capacités en interne de se corriger, que surviennent les symptômes, la maladie.

C’est peut être effrayant, mais vous savez peut être que chacun d’entre nous chaque jour élimine des centaines de foyers de cellules malignes. Que chacun d’entre nous a renouvelé en 48h sa seule réelle communication avec le milieu extérieur: ses Entérocytes. Que nous tous, n’avons plus aucun élément aujourd’hui qui constituait notre Fémur il y a 7 ans ! Bref, chaque Etre est conçu pour, comme le disait Spinoza, « persévérer dans son Etre ». Chacun peut donc se maintenir en bonne santé pour peu qu’il en ait encore les moyens, que les contraintes extérieures ne grèvent pas ses capacités internes d’auto régénération.

Pour prendre une métaphore, il ne viendrait à l’idée de personne, pour continuer à rouler, de sans cesse rajouter de l’essence dans une voiture dont au sait que le réservoir est percé ? C’est pourtant ce que bon an mal an, nous faisons en médecine traditionnelle comme en médecine Naturelle, lorsqu’il ne s’agit que de proposer un « quelque chose » face à un symptôme que l’on phantasme standard. Le maitre d’ouvrage qu’est notre corps, a un maitre d’œuvre relativement bien identifié: il s’agit du système nerveux Végétatif ou Autonome. Ce grand système veille en permanence à notre santé, voire notre survie si les choses se gâtent ! Il paraît donc fondamental de tout faire pour que notre précieux maitre d’œuvre poursuivent sa tâche efficacement.

A ce titre, occupons nous effectivement de l’Esprit, puisque le système Végétatif est en prise direct avec nos affects, nos émotions.

Occupons nous également du Corps, où chaque « blocage », chaque zone de moindre mouvement sera autant d’entrave au travail de notre maitre d’œuvre.

Occupons nous enfin de l’Alimentation pour que le chef de chantier ait tous les éléments nécessaires à l’entretient de notre édifice. En corollaire préservons nous, dans la mesure du possible, des « toxiques » pour l’esprit, le corps et l’environnement.

Préservons nous donc des sirènes qui chantent les compléments alimentaires « universels » à tous crins, apprenons à nous connaître, nous écouter, nous comprendre. Privilégions le long terme, les habitudes de vie, habitudes alimentaires.

Les magasines, newsletter, ouvrages sont très intéressant pour diffuser les connaissances, aider à comprendre et se comprendre, mais si vous estimez que votre entité corporelle ne va pas bien, referez vous en « tête à tête » à des professionnels Ostéopathe, Naturopathe, « Mentalopathe ».

Si vous doutez encore de l’intérêt de personnaliser les traitements, laissez moi vous raconter l’histoire d’un patient, avec des douleurs articulaires aux genoux importantes depuis plusieurs années à la marche. Ayant lu les bien faits du Curcuma, elle décide de faire une cure, et choisi donc un complément associant curcuma + Poivre afin que le Curcuma, comme très justement précisé dans l’article, ait un effet systémique (dans tout le corps). Cette patiente non seulement décompensa de gros problèmes digestifs, mais de surcroit les douleurs articulaires vinrent à toucher également les épaules et les poignets…. Effectivement, ses premières douleurs plutôt inflammatoires au niveau des genoux étaient très certainement dues à une perméabilité intestinale en amont. Hors le poivre à justement vocation à créer une « perméabilité » intestinale pour que le Curcuma puisse passer dans le sang !! Une telle mésaventure ne serait pas survenue si, avant de succomber aux prédications des magasines, elle avait consulté un(e) professionnel (le) qui aurait poussé les investigations afin d’adapter le « remède ».

Peut seriez vous intéressé …?

Commentez ce post

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.